CREATION DU FONDS PEPT CISSE FAIT ADOPTER LE PROJET DE LOI PAR LE SENAT

 

A l’unanimité des membres de la Commission des affaires économiques et financières du Sénat, le projet de loi ratifiant l’ordonnance n° 2018-809 du 24 octobre 2018 portant création, attributions, organisation et fonctionnement du fonds pour le Programme électricité pour tous, en abrégé « Fonds PEPT », présenté, par le ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables, Abdourahmane Cissé, a été adopté ce lundi 11 mai 2020. Il s’agit d’une ordonnance qui vise d’une part à offrir un cadre juridique rassurant aux bailleurs de Fonds institutionnels tels que l’Union européenne, la Banque mondiale, la Banque africaine de développement (BAD) et l’Agence française de développement (AFD) et d’autre part, à permettre aux couches sociales à faible revenu d’accéder à l’électricité.  Saisissant l’opportunité de la tribune qui lui a été offerte, Cissé a rappelé qu’en 8 années et demi, le nombre de localités électrifiées a plus que doublé en Côte d’Ivoire. Passant ainsi d’un taux de couverture de 33%, en 2011 à 71% à fin mars 2020. « Aujourd’hui, nous avons 6045 localités électrifiées en Côte d’Ivoire contre 2818 en 2011. L’objectif est d’arriver à 100% en 2025. Au chapitre du nombre d’abonnés à l’électricité, il est passé d’1 million en 2011 à plus de 2,5 millions à fin mars 2020. Parmi ces abonnés, 803 mille, soit environ 5 millions d’habitants, ont bénéficié du Pept qui est un paiement du coût du branchement sur environ 10 ans. », a-t-il précisé.

Il a rappelé que l’objectif du gouvernement est d’atteindre 400 000 ménages bénéficiaires du Pept en 2019 et 2020, soit 200.000 ménages pour chaque année. Le programme va coûter 60 milliards F CFA dont 50 ont été déjà mobilisés grâce à des partenaires techniques et financiers. Le montant de 10 milliards FCFA reste à mobiliser. Cissé a salué ce vote des sénateurs qui in fine, aura un impact réel sur les conditions de vie des populations.  Initié en 2014 par le ministère en charge du pétrole et de l’énergie, le PEPT vise à permettre à une frange plus importante de la population d’avoir à l’horizon 2020 un accès effectif à l’électricité à travers des modalités souples d’acquisition de leurs branchements-abonnements. Quant au Fonds Pept, ses ressources sont constituées entre autres par les dotations et subventions de l’Etat, les dons et legs et les emprunts contractés par l’Etat et affectés au fonds. Il est le fruit des études réalisées en vue de la vulgarisation du Pept. Des études qui ont mis en lumière la nécessité d’adapter le cadre institutionnel et réglementaire notamment par la création d’un fonds pour le financement.