Développement des énergies renouvelables à l’horizon 2030

Développement des énergies renouvelables à l’horizon 2030   

Un objectif de 42% de mix énergétique

« Validation des documents de stratégie pour le développement des énergies renouvelables,  de la maitrise de l’énergie et de l’électrification hors réseau en Côte d’Ivoire ». C’est autour de ce thème que du 1er au 02 août 2019, à la Maison de l’Entreprise, à Abidjan, experts, institutions internationales, partenaires techniques et financiers et bailleurs de fonds ont axé leurs réflexions. Selon les recommandations de cet atelier et conformément aux attentes du Ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables, M. Abdourahmane Cissé, l’objectif est de fournir aux populations ivoiriennes, une énergie abondante, de qualité et à un coût abordable. Et cela, en respectant les engagements de la COP21 d’atteindre un mix énergétique de 42% d’énergies renouvelables à l’horizon 2030. In fine, attirer des investissements privés, créer des emplois et faire des énergies alternatives, une source de prospérité durable. Mieux, le Ministre a rassuré  sur la pérennisation de ce cadre d’échanges entre le secteur privé, la société civile et le secteur public ; la mise en œuvre d’un cadre institutionnel et règlementaire efficace et proactif, permettant une implémentation réussie de la stratégie des EnR et de d’électrification hors réseau en Côte d’Ivoire. Avant de marquer son adhésion pour un accompagnement du Gouvernement à travers des mesures concrètes de soutien au développement d’une industrie locale de fabrications d’équipements et de promotion des PME locales. Evoquant au passage l’allègement de la fiscalité sur les équipements et les intrants. « Nous prenons l’engagement de finaliser la version améliorée des documents, en vue de les présenter au Gouvernement pour adoption d’ici la fin de cette année 2019. Cette approbation amorcera alors l’exploitation de l’important potentiel de la Côte d’Ivoire en matière d’énergies nouvelles et renouvelables et permettra d’atteindre les résultats que nous nous sommes fixés », a fait savoir le Ministre Abdourahmane Cissé.  Pour lui, outre l’examen des textes règlementaires, des mesures seront prises progressivement pour la clarification de certaines spécifications techniques afin qu’elles permettent d’attirer le plus d’entreprises locales. Le Ministre s’est surtout félicité de la franchise des débats et du caractère consensuel des résolutions. La lecture de la synthèse des recommandations a été faite par M. Sabati Cissé, Directeur général de l’Energie.