Projet d’interconnexion électrique

La Côte d’Ivoire et la Guinée signent un contrat d’achat d’énergie

L’intégration sous-régionale est en marche ! Dans le cadre du projet d’interconnexion des réseaux électriques Côte d’Ivoire-Liberia-Sierra Leone-Guinée (CLSG), un contrat d’achat d’énergie a été signé ce mardi 30 novembre 2021 à Abidjan, entre le Directeur général de CI-Energies, Sidibé Noumory, le Directeur général de l’électricité de Guinée, Bangaly Maty, et le Directeur général de la CIE, Ahmadou Bakayoko, en présence du Ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, Thomas Camara. 

Dans ce contrat d’une durée de 3 ans renouvelables d’accord parties, la Côte d’Ivoire s’engage à fournir à la Guinée, 11 MW chaque année, de 2021 à 2023, soit un total de 33 MW pour les trois années. Au nom du Gouvernement ivoirien, le Ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, Thomas Camara, a indiqué que cette cérémonie de signature consacre la vision du Président de la République, Alassane Ouattara, de faire de la Côte d’Ivoire, le hub énergétique de la sous-région. Rappelant au passage que la Côte d’Ivoire exportait déjà de l’énergie vers les pays du Nord et de l’Est. 

Lors de sa prise de parole, le Directeur général de CI-Energies, Noumory Sidibé, a expliqué que ce projet est l’aboutissement du renforcement de la coopération énergétique sous-régionale et du développement socio-économique des Etats. 

Quant au Directeur général de l’Electricité de la Guinée, Bangaly Maty, il s’est également félicité de ce partenariat qui vient renforcer les liens de coopération et d’intégration régionale entre les deux pays. 

Mieux, à travers cette signature de contrat d’achat d’énergie, a-t-il confié, son pays pourra offrir de l’électricité à sa population, surtout à celle de la ville de Nzérékoré et ses environs. Pour Bengaly Maty, c’est le couronnement d’une fructueuse collaboration entre les deux pays. « C’est une joie pour la Guinée, un espoir pour nos populations aussi reculées que celles de la ville de Nzérékoré, d’accéder enfin à une énergie de qualité et en quantité », s’est-il réjoui.

Pour rappel, le projet d’interconnexion des réseaux électriques CLSG, permet d’établir un marché d’électricité dynamique dans la sous-région ouest africaine et de sécuriser l’approvisionnement des pays en électricité. Cette signature fait partie des projets prioritaires du plan directeur du Système d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (EEEAO).