Joom!Fish config error: Default language is inactive!
 
Please check configuration, try to use first active language

DISCOURS DE MONSIEUR ADAMA TOUNGARA, MINISTRE DU PETROLE ET DE L’ENERGIE A L’OCCASION DU DEPLOIEMENT DU PROGRAMME NATIONALE DE DISTRIBUTION DE LAMPES BASSE CONSOMMATION DANS LA COMMUNE DE KORHOGO
DISCOURS DE MONSIEUR ADAMA TOUNGARA, MINISTRE DU PETROLE ET DE L’ENERGIE A L’OCCASION DU DEPLOIEMENT DU PROGRAMME NATIONALE DE DISTRIBUTION DE LAMPES BASSE CONSOMMATION DANS LA COMMUNE DE KORHOGO Print
There are no translations available.

Monsieur le Ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence de la République, Maire de la Commune de Korhogo,
Monsieur le Président du Conseil Régional du PORO,
Monsieur le Préfet de Région,
Mesdames et Messieurs les Elus,
Monsieur le Directeur Général de l’Energie,
Monsieur le Directeur de CI- Energies
Monsieur le Directeur Général de l’ANARE,
Monsieur le Directeur Général de la Compagnie Ivoirienne d’Electricité,
Mesdames et Messieurs les Directeurs et Chefs de services,
Distinguées chefs coutumiers,
Eminents Responsables Religieux,
Honorables Invités, Mesdames et Messieurs,
Vaillantes populations de Korhogo.

Il m’est particulièrement agréable d’être parmi vous, ce jour, pour prendre part aux côtés de Monsieur le Ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence de la République, Maire de la commune de Korhogo, ainsi que des populations de cette belle cité, à la cérémonie de lancement du déploiement du Programme National de Distribution de Lampes Basse Consommation à Korhogo.

Avant tout propos, qu’il me soit permis de rendre un vibrant hommage à Monsieur le Ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence de la République, Maire de la commune de Korhogo,  cadre émérite du Nord, grand commis de l’Etat, le plus fidèle parmi les plus fidèles. Il allie à une grande intelligence, une grande force de travail et un esprit de synthèse hors paire. Je voudrais témoigner de son sens aigu de l’intérêt de l’Etat qui le place toujours au-dessus de la mêlée de nos cadres qui se battent pour les intérêts propres et sectaires de leurs régions. S’aurait été un autre, ce programme de distribution aurait commencé par Korhogo. Mais, Monsieur le Ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence, vous ne m’avez fait aucune demande en ce sens et je n’ai reçu aucune pression de votre part. Je voudrais donc vous remercier pour votre engagement auprès du Chef de l’Etat, SEM Alassane Ouattara pour une Côte d’Ivoire plus démocratique, juste et émergente en 2020.

Je voudrais donc au nom de Son Excellence, Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire et de son gouvernement conduit par le Premier Ministre, Daniel Kablan DUNCAN qui ont approuvé et soutenu ce programme, saluer  l’ensemble des autorités administratives, religieuses et coutumières de Korhogo, pour leur présence distinguée et les remercier sincèrement pour les efforts déployés en vue de la réussite de cette cérémonie.

J’associe à ces remerciements les populations de Korhogo à qui ce programme est destiné et qui ont effectué massivement le déplacement pour le soutenir.

Honorables invités, Mesdames et Messieurs.

Je voudrais rappeler que le 12 avril 2012, nous avons lancé officiellement le Programme National de Distribution de Lampes Basse Consommation portant à terme sur la distribution et l’installation de cinq (5) millions de lampes basse consommation financées par l’Etat de Côte d’Ivoire et un de ses partenaires privilégiés, la Banque Mondiale.

Je voudrais saisir cette occasion pour réitérer nos remerciements à la Banque Mondiale pour son appui à la Côte d’Ivoire et particulièrement à ce programme.

Aujourd’hui, je suis heureux de vous annoncer que le financement de la phase de généralisation sur l’ensemble du territoire national qui porte sur environ 5 millions de Lampes Basse Consommation est entièrement bouclé pour ainsi permettre de donner un coup d’accélération au Programme National de Distribution de Lampes Basse Consommation (PNDLBC).

C’est donc, en cohérence avec le calendrier initial de déploiement de ce Programme, que je me trouve aujourd’hui dans la belle commune de Korhogo.

Je voudrais rappeler que cette opération s’inscrit dans le cadre des actions entreprises par le Gouvernement pour lutter contre la cherté de la vie à travers la réduction des factures d’électricité des ménages et constitue également un des axes de notre politique de maitrise de l’énergie.

Elle vise à inculquer aux ménages, les bonnes  pratiques en matière d’utilisation rationnelle de l'énergie électrique.

A fin 2013, le nombre d’abonnés domestiques est passé à 1 100 000 sur un total de 1 224 000.
Nos statistiques sur les consommations domestiques d’électricité montrent que 53% des lampes utilisées par les ménages sont des lampes à incandescence qui consomment  beaucoup d’énergie  alors qu’elles ne fonctionnent en moyenne que seulement trois (3) heures par jour.

L’on note également que 52% de la population dépensent pour régler la facture mensuelle de l’électricité, un montant compris entre 5000 et 25 000 FCFA.

Cette situation de non maitrise de la facture d’électricité peut être réglée.

Pour cela, il suffit  d’adopter des comportements qui favorisent les économies d’énergies. A savoir :

  • éteindre les lumières dans les pièces non occupées ;
  • regrouper les séances de repassage de nos habits ;
  • s’assurer de l’étanchéité des portes et des fenêtres des pièces climatisées ; etc.

Ce programme va permettre de réduire de façon significative la part liée à l’éclairage sur vos factures d’électricité, par le remplacement des lampes à incandescence par des lampes plus économes en énergie avec la même qualité d’éclairage, sinon mieux.

Les Lampes Basse consommation qui seront fournies sont de type fluorescent compact. Elles consomment 4 fois moins d’énergie et ont une durée de vie 10 fois plus longue que les lampes classiques dites à incandescence.

Le coût total de la mise en œuvre  de ce programme a été évalué à 11 milliards de FCFA.

Mesdames et Messieurs
Honorables invités

Le déploiement du PNDLBC dans la commune de Korhogo vise à installer gratuitement, je dis bien gratuitement, chez environ 150 000 abonnés au service public de l’électricité des Lampes Basse Consommation. J’insiste bien sur le caractère gratuit du Programme.

Selon les résultats des études de faisabilité menées dans la phase préparatoire du programme, les ménages utilisent en moyenne 5 lampes.

Aussi, chaque ménage recevra gracieusement un nombre maximum de 8 lampes pour qu’à terme nous atteignions la moyenne de 5 lampes distribuées par ménage.
Plusieurs jeunes de la Commune de Korhogo  seront recrutés et formés en vue de procéder à l’installation des lampes. Ils seront clairement identifiables par des casquettes, gilets, sacs et badges à l’effigie du Programme.

Le Bilan partiel de la mise en œuvre du Programme National de Distribution de Lampes Basse Consommation sur les trois (3) sites pilote de Treichville, de Yamoussoukro et d’Abobo ayant bénéficié à ce jour du PNDLBC  est le suivant :

  • 86 000 ménages visités pour 350 000 lampes installées ;
  • création d’emplois temporaires pour 500 jeunes ;
  • économies réalisées en Puissance d’environ 9 MW à la pointe soit l’équivalent de l’énergie nécessaire pour alimenter une (1) commune de taille moyenne.

Ces chiffres nous confortent bien sur la réalité des retombées et des impacts positifs attendus du Programme.

Grâce à ce programme, l’ensemble des ménages va économiser environ 96 GWh/an d’énergie évaluée à 8,2 milliards de FCFA/an à travers la réduction de la facture d’électricité et les économies sur les achats de lampes de remplacement.

Le programme de distribution de Lampes Basse Consommation, en plus de réduire les factures domestiques, permettra à notre pays de faire l’économie de  l’investissement potentiel de la construction d’une centrale thermique de production d’environ 100 MW soit 128 GWh/an évaluées à 10 milliards de FCFA /an.  C’est l’équivalent de quatre (4) fois la demande de puissance d’une ville comme Yamoussoukro.
Les économies réalisées par l’Etat proviendront notamment de la réduction des achats de combustibles utilisés par les centrales thermiques de production et de l’énergie à fournir par les Producteurs Indépendants d’Electricité.

Mesdames et Messieurs.
Très chères populations de Korhogo,

Je voudrais à ce stade de mon propos, avec votre permission, prodiguer quelques conseils aux jeunes recrutés dans le cadre de ce programme et qui auront la responsabilité de sa mise en œuvre :

  • soyez courtois quand vous rentrez dans les domiciles ;
  • n’emportez rien après votre passage qui ne soit à vous ;
  • ne vendez pas et ne détournez pas les lampes qui vous seront remises.

J’invite la population à réserver un bon accueil aux agents affectés à cette mission et à leur présenter une facture d’électricité qui atteste  leur qualité d’abonné au service public de l’électricité.
C’est donc sur ces recommandations que je voudrais clore mon propos tout en nous engageant tous à soutenir la mise en œuvre de cet important programme qui va à terme, permettre la réduction nos factures d’électricité.

Je vous remercie.

 

Contactez-Nous

Photos

Liens Utiles


Copyright © 2010 Ministère du Pétrole et de l’Energie - Tout droits reservés