Joom!Fish config error: Default language is inactive!
 
Please check configuration, try to use first active language

DISCOURS DE MONSIEUR ADAMA TOUNGARA, MINISTRE DU PETROLE ET DE L’ENERGIE A L’OCCASION DE LA CEREMONIE D’INAUGURATION DU 3EME CENTRE EMPLISSEUR & DE LA SPHERE DE STOCKAGE DE 8000M3
DISCOURS DE MONSIEUR ADAMA TOUNGARA, MINISTRE DU PETROLE ET DE L’ENERGIE A L’OCCASION DE LA CEREMONIE D’INAUGURATION DU 3EME CENTRE EMPLISSEUR & DE LA SPHERE DE STOCKAGE DE 8000M3 Print
There are no translations available.

Excellence Monsieur le Premier Ministre, Ministre de l’Economie, des Finances et du budget,
Monsieur le Président du Conseil d’Administration de PETROCI,
Monsieur le Directeur Général de PETROCI,
Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux, Directeurs Centraux, Chefs de service,
Chers Collaborateurs de PETROCI,
Chers amis de la presse,
Honorables invités,
Mesdames et Messieurs,
Monsieur le Premier Ministre, Ministre de l’Economie, des Finances et du budget,

Le 12 Avril 2011 au matin, la Côte d’Ivoire s’est réveillée confrontée à la plus grande pénurie de produits pétroliers de son histoire. La raffinerie, les dépôts pétroliers et la quasi-totalité des stations d’essence fermaient en raison de l’épuisement total de leurs stocks. Les ivoiriens entraient dans des files d’attentes interminables dans les stations, et en sortaient, sans une goutte de carburant et sans bouteille de gaz.

Devant la gravité de la situation, et de ses conséquences sur la vie quotidienne des ivoiriens, le Président Alassane OUATTARA, nous instruisait de mettre en œuvre le plan d’approvisionnement du pays en produits pétroliers qui avait été conçu sous sa haute autorité pendant qu’il gérait la crise postélectorale à partir de l’hôtel du Golf.
Ainsi le premier butanier arriva, la SIR redémarrait ses unités progressivement et les stations essence ouvraient graduellement pour la reprise de l’activité économique du pays et pour le bien être des populations.

La forte demande en gaz qui s’en est suivi et la modicité des capacités de stockage créèrent de fortes ruptures de services que les acteurs du secteur, en dépit de leur volonté et de leur grande expérience, n’arrivaient pas à juguler. Permettez-moi, Excellence Monsieur le Premier Ministre, de vous exprimer notre profonde gratitude pour votre sollicitude à notre endroit et l’appui constant que vous apportez au développement du secteur du pétrole et de l’énergie.
En effet vous avez veillé au chevet d’un secteur qui était, économiquement très mal en point, pour lui donner aujourd’hui la santé, la vigueur et le dynamisme que tous lui reconnaissent et qui en font une référence en Afrique de l’Ouest et voire même sur le continent. Vous avez ainsi sauvé nos outils de production, sauvegardé et créé des emplois et enfin relancé, de façon durable, la croissance de l’économie de notre pays. Merci Monsieur le Premier Ministre de nous prendre avec vous, dans votre quête inlassable d’une croissance durable à deux chiffres.
Monsieur le Premier Ministre, le Samedi dernier, nous étions à vos côtés, à N’Zianouan, pour l’ouverture du Centre de Secours d’urgence Pétroci.
En inaugurant ici ce matin, ce 3e centre emplisseur et la sphère de stockage de 8000 m3 de PETROCI, vous marquez une étape importante de la politique de butanisation du Président Alassane OUATTARA.

Cet acte vient consolider la décision du Chef de l’Etat d’uniformiser les prix du gaz butane sur toute l’étendue du territoire national, réparant ainsi une injustice sociale criarde qui faisait payer le butane, dans les régions du Nord, du Centre et de l’Est, deux à trois fois plus cher qu’à Abidjan.
Le centre emplisseur favorisera la sécurité de l’approvisionnement en butane du pays et contribuera au maintient du niveau des prix dans les zones rurales.
C’est le lieu ici d’exprimer au Président de la République notre profonde et très déférente reconnaissance pour l’attention particulière qu’il porte au secteur du pétrole et de l’énergie.

Excellence Monsieur le Premier Ministre, Ministre de l’Economie, des Finances et du Budget,
Honorables invités,
Mesdames et Messieurs,


La construction du troisième centre emplisseur de PETROCI pour porter sa capacité journalière de traitement à 500 tonnes ; l’acquisition d’une sphère de stockage d’une capacité totale de 8000 m3 ; sont des investissements majeurs de plus de 30 milliards de FCFA, qui permettront d’accélérer le développement du secteur du Gaz butane dans notre pays.

Honorables Invités,
Mesdames et Messieurs
, Dans un contexte mondial qui encourage de plus en plus la production d’énergie propre, respectueuse de l’environnement et de l’écosystème, le gaz naturel constitue une opportunité et une solution à exploiter.

Mesdames et Messieurs,
J’invite tous les acteurs du secteur à s’inscrire résolument dans une démarche d’optimisation des potentialités existantes, d’amélioration des infrastructures de production afin d’offrir aux ménages et aux industriels, un gaz butane de qualité et à moindre coût sur l’ensemble du territoire national.
Mesdames et Messieurs,
Avec le pipeline multi produit, les dépôts pétroliers avec leurs sphères, les centres emplisseurs et les appontements pétroliers la Côte d’Ivoire est en train de mettre en place, méthodiquement, les unités qui vont constituer la ‘Rotterdam d’Afrique’ faisant ainsi de notre pays le plus grand marché pétrolier de la région.

C’est donc sur cet appel que je souhaite pleins succès à la PETROCI dans la mise en œuvre de la politique de butanisation de la Côte d’Ivoire.

Je vous remercie.

 

Contactez-Nous

Photos

Liens Utiles


Copyright © 2010 Ministère du Pétrole et de l’Energie - Tout droits reservés